LES PROFESSEURS

Communauté de communes du Provinois

Claire DENIS

Professeur de Guitare

& Ensemble de Guitares

Musicienne bien connue dans le paysage provinois dont elle est native, Claire Denis débute ses études musicales sous la houlette de Raymond Gellier, dans la classe qu’il tient à l’APEM.
Elle a eu le grand honneur de travailler également sous la direction de Roland DYENS et de Francis KLENJANS. Pour couronner son parcours, elle obtient en 1991 le 1er prix d’Excellence de la FNUCMU (ancienne FFEM).
Se destinant dans un premier temps à la médecine, elle abandonne les carabins après quatre ans pour embrasser sa véritable passion: la guitare et son enseignement. Dès lors, elle enseigne son art au plus grand nombre, dans diverses écoles de Seine-et-Marne et alentours (à l’EMMB de Donnemarie-Dontilly depuis 1985, à Vaudoy en Brie depuis 1993, à Villenauxe la Grande depuis 1993).
En mars 2007 elle rejoint les rangs de l’équipe pédagogique du Conservatoire du Provinois et s’attache à y développer la classe de guitare. Elle créé l’ensemble de guitares pour cette même structure courant 2009.
Musicienne touche à tout, elle donne des concerts en soliste ou avec l’ ensemble Guitaristiquement Vôtre et plus généralement à la guitare, mais le savez-vous? Claire rejoint également l’Orchestre de Chambre en qualité de violoncelliste…

Communauté de communes du Provinois

Mariko NINOMIYA

Professeur de Hautbois

Mariko Ninomiya, né à Aïchi au Japon, a commencé la musique à l’âge de cinq ans par le piano. Après quelques notes jouées sur un trombone, elle se décide de se perfectionner avec le hautbois à l’âge de seize ans en suivant les cours de Kazuyo Ogawa.  Une fois ses années de lycée révolues, elle entre dans la classe de Michel Giboureau au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur des Fossés. Elle a obtenu son Diplôme d’Étude Musicale (DEM) en 2009 et le Diplôme Supérieur d’Étude Musicales (DSPM) en 2012. De 2009 à 2010, Mariko fréquente assidument la classe de Christian Schmitt à l’Ecole National de Musique (ENM) de Montbéliard. Elle obtient le prix de Virtuosité en 2014 au conservatoire de Rueil-Malmaison (dans la classe de Daniel Arrignon).
Appréciant particulièrement la rencontre et les échanges enrichissants avec d’autres instrumentistes, Mariko se présente et est admise à l’Orchestre Français des Jeunes sous la baguette de Dennis Russell Davies en 2011. Elle se produit également avec l’orchestre Sinfonietta, l’Orchestre du Centre Philharmonique,  l’Orchestre Atelier Ostinato et  l’Orchestre Ecorce.
Mariko joue également en soliste les grands concertos pour hautbois, comme en 2007 avec le concerto pour hautbois et orchestre de Haendel avec l’orchestre Allegro et le chef Jean-Pierre Ballon (ancien directeur du Conservatoire de Saint-Maur).
Mariko se produit régulièrement avec des formations de musique de chambre : avec le quintette à vent Koïnobori, en duo avec piano, avec l’ensemble AUM et l’ensemble de hautbois Rechika et effectue des concerts au Japon, en Europe et en Russie. Dans ce travail, Mariko est toujours attiré par l’échange entre les musiciens, cependant celui-ci devient plus autonome avec, pour objectif la création par tous d’un projet musical et artistique commun.
Elle se perfectionne au Conservatoire de Versailles dans la formation licence avec Pascal Saumon et entame ainsi l’apprentissage du hautbois baroque et de la musique ancienne en générale.
En septembre 2015, elle reprend la classe de Hautbois du Conservatoire de musique du Provinois.

Communauté de communes du Provinois

Mikhail MOROZOV

Professeur de Piano

Mikhail Morozov, né à Kazan (Russie), a commencé le piano à l’âge de 8 ans. En 1995 il devient l’élève d’Ecole de musique N1 de Kazan (classe de prof. L. Pokrovskaya) qu’il finit avec un Diplôme en 2002. Pendant ses premières années d’études à l’Ecole, Mikhail Morozov a participé à plusieurs concerts (y compris 2 récitals) et aussi aux concours régionaux avec succès. En 2002, il a décidé de choisir le piano comme voie professionnelle et donc de continuer ses études au Collège spécialisé de musique à Kazan (classe de prof. A. Starikov) puis au Conservatoire d’Etat de Kazan. Dans le cadre de sa formation, Mikhail Morozov avait aussi d’autres disciplines, telles que l’accompagnement, la musique de chambre et la méthode d’enseignement du piano. En étant étudiant il devenait lauréat des concours internationaux de piano (en Russie, au Kazakhstan, en Bulgarie, en France…), son parcours inclut également les master-classes en Russie et à l’étranger avec des professeurs de renommée internationale (N. Seregina, S. Osipenko, V. Tropp, A. Vardi, M. Beroff H. Nakamura etc.).En 2011, année où Mikhail Morozov a obtenu le Diplôme d’Etat de Conservatoire, il est allé en France pour le perfectionnement professionnel à l’Ecole Normale de musique de Paris (classe de prof. M. Rybicki) où il a obtenu quelques années plus tard les Diplômes Supérieurs d’Exécution (piano et musique de chambre respectivement). Après son installation en France, il a poursuivi ses activités musicales (en participant aux concours internationaux en France et à l’étranger, aux concerts à la Salle Cortot à Paris, au Centre Culturel St-Ayoul à Provins, aux Eglises à Paris et en Ile-de-France, aux festivals à Gien, St-Mathurin, Clermont-Ferrand). En 2013, il commence une collaboration avec l’Institut de Culture musicale (Paris) pour donner des cours particuliers de piano. Depuis mars 2016, Mikhail Morozov est professeur de piano au Conservatoire du Provinois.

Marcello OUDIN

Professeur de Contrebasse & Atelier jazz

Marc BRÉHAUT

Professeur de percussion

Marc BREHAUT débute la musique à l’âge de 6 ans par l’étude de la batterie et du solfège. Il poursuit son cursus musical au conservatoire de Coulommiers en obtenant son CEM de batterie Jazz. Titulaire du baccalauréat ES, il intègre par la suite le conservatoire national de Reims dans la classe de percussion classique de Jean FESSARD et obtient les premiers prix de percussion classique, musique de chambre et solfège en 2015. Très actif dans le milieu du spectacle, il accompagne sur scène et en studio divers orchestres classiques, groupes, artistes tels que (l’orchestre de chambre de Champagne Ardenne, l’orchestre symphonique du Havre, Smain FAIROUZE, PAZAPA et les frères GUILLARD, Claude SALMIERI…). Il enseigne sa discipline depuis 2012 au conservatoire de Coulommiers puis aux conservatoires du Provinois et de Moissy Cramayel depuis 2017.

Myriam BOUK MOUN

Professeur d'éveil musical, chant, jazz et musiques actuelles

Chanteuse, Myriam enseigne également depuis nombreuses années. En tant qu’artiste, elle travaille sur scène et en studio auprès de nombreux musiciens, comme soliste mais aussi comme choriste, ce qui lui permet de se frotter à des styles musicaux très variés (musique africaine, variétés, chanson française à texte, musiques traditionnelles d’Europe de l’Est et d’Amérique latine…). En 2014 elle est primée lors du prestigieux concours international de chant jazz du festival de Montreux.

Professeur au conservatoire du Provinois depuis 2018, Myriam intervient tous les mercredis en éveil musical ; au programme plein de jeux, des chansons et même un brin de danse, pour découvrir la musique, les instruments, se sensibiliser aux rythmes, s’initier aux différents styles musicaux… mais surtout s’amuser en apprenant !

Professeur de chant jazz et musiques actuelles depuis une douzaine d’années, Myriam Bouk Moun propose au conservatoire du Provinois deux ateliers d’initiation collective (ados et adultes), dont le propos est de fournir des bases techniques autour de la découverte d’un répertoire éclectique.

Jean-Michel HENON

Professeur de
Formation Musicale

Communauté de communes du Provinois

Emmanuel DOLLAT

Professeur de Trompette

Né en 1967 à Romilly-sur-Seine dans le département de l’Aube, il débute la trompette à l’âge de 10 ans, d’abord à Nogent-sur-Seine puis à l’harmonie SNCF de Romilly-sur-Seine, tout en suivant des études assez éloignées du monde musical.
Agé de 20 ans, il auditionne pour entrer au Conservatoire National de Région de Troyes dans la classe de Patrick Fabert, classe dans laquelle il obtient un 1er prix de trompette en 1991.
En 1990, il décide également de travailler avec Simon Orlik. Il obtiendra un 1er prix de trompette à l’unanimité de la ville de Paris en 1992 et de cornet l’année suivante.
En 1995, il entre à la musique de la police nationale. Enfin, il s’est produit avec différentes formations, citons l’orchestre philharmonique d’Europe, le quatuor de trompettes de Champagne, l’ensemble de cuivres de Champagne, l’orchestre de variété Philippe Rockseller, le quintette Dix de Cuivres, ou encore l’ensemble de trompettes Cinq-de-Troyes avec lequel il obtient en 2001 un premier prix de perfectionnement de musique de chambre au Conservatoire National de Région de Troyes.
Emmanuel est professeur de trompette à Provins et dans la région depuis 1995, en particulier au Conservatoire de musique du Provinois.

Communauté de communes du Provinois

Asako MATSUKAWA

Professeur de Piano

Née en 1983, lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux depuis l’enfance, elle a débuté les activités professionnelles scéniques à l’âge de 7 ans. Obtenu l’U.V (théorie, analyse, harmonie, histoire, musicologie, composition, musique de chambre, accompagnement, chœur, etc..) d’un diplôme universitaire équivalant au master pour la section d’exécution de l’instrument piano solo (classique) en 2002 à Tokyo. Arrivée en France en décembre 2005 pour continuer ses études avec une pianiste française, Mme. France Clidat, à l’ENMP à Paris. Boursière de Fuji TV et d’Albert Roussel en 2009 – 2011.

Commencé l’activité professionnelle des recherches sur les œuvres et les compositeurs importants dans le domaine classique en 2014. Achevé la partie inachevée de l’Art de la Fugue BWV 1080 de J. S. Bach en 2020.

Sa première expérience professionnelle de l’enseignement est au Japon en 2001 et enseigne actuellement au conservatoire du Provinois depuis mars 2016.

Communauté de communes du Provinois

Cecile MONSINJON

Professeur de Harpe

Née en 1989 elle commence la harpe à l’âge de 5 ans. Elle devient l’élève de Frédérique Cambreling en 1998 puis de Ghislaine Petit-Volta en 2004 au CRR de Paris où elle obtient son prix de harpe. Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle obtient une mention spéciale du Jury à 12 ans au concours Lily Laskine Junior, un prix jeune espoir au concours Martine Géliot, un 3eme prix à la Camac Harp Competition de Londres et est finaliste à 16 ans, du Concours de la Cité des Arts de Paris.
Plus récement elle remporte le 1er Prix au Concours International Félix Godefroid ainsi qu’un 1er Prix à l’unanimité avec les félicitations du jury au Concours Français de la harpe.
Elle a également effectué des stages et masterclasses avec Marielle Nordmann, Isabelle Moretti, Marie-Claire Jamet, Jean Michel Damase, Pierre Michel Vigneau et plus récemment Nancy Allen.
A l’âge de 10 ans elle enregistre pour la série d’émissions télévisées « Musiciens en herbe » diffusées par la chaine musicale Mezzo.
Elle a participé à la création d’une œuvre de Frédéric Macarez ( timbalier solo de l’Orchestre de Paris) avec le compositeur et Sandrine François (flûte solo de l’Orchestre de Strasbourg) lors d’un congrès de percussions à Austin et a été solicitée pour jouer avec l’Orchestre Philharmonique de Prague accompagnée du trompettiste solo Guy Touvron ainsi que de l‘Orchestre Philharmonique de Radio France.
Elle est également régulièrement appelée à jouer avec l’Orchestre Prométhée sous la direction de Pierre-Michel Durand et a plus récemment effectué un enregistrement à l’Unesco avec plusieurs musiciens de l’Opéra de Paris où de l’Orchestre de Paris.

Communauté de communes du Provinois

Jocelyn THOMAS

Professeur de
Violon & Alto

Après des études durant lesquelles il obtient une médaille d’or dans la classe de violon de Maurice Moulin à l’Ecole Nationale de Musique de Ville d’Avray, ainsi qu’une médaille d’or dans la classe d’alto de Jean-Louis Bonnafous à l’Ecole Nationale de Musique de Créteil. Jocelyn Thomas se tourne rapidement vers l’enseignement.
C’est ainsi qu’il occupe les postes de professeur assistant aux ENM de Créteil et Fresnes.
Parallèlement, il poursuit sa carrière de musicien chambriste, il est membre du Quatuor Eurydice.
Actuellement professer de violon et d’alto à Paris, il participe à de nombreux concerts au sein d’orchestres divers en Ile-de-France.
Résidant à Saint-Brice, il est professeur d’alto et de musique de chambre du Conservatoire de musique du Provinois depuis 2007.

Communauté de communes du Provinois

Thierry SPARACINO

Professeur de Batterie

& Ensemble de Percussions

Né à Provins en 1966, il découvre la batterie à l’âge de 8 ans, prend ses premiers cours avec M. Gérard Brie à Provins et intègre le groupe de rock (Baccus’n Co) en 1982, Caporal Poivre Blues en 1986, tournée des MJC, Pubs, Festivals.

Puis direction la capitale, où il est diplômé du CNR de Saint-Maur-des-Fossés en classe de percussions classiques avec M. Alain Jacquet.

Plusieurs représentations au théâtre Rond Point De La Liberté, la fille du Tambour Major Offenbach (opérette).

En parallèle, Ecole Supérieure de Batterie E. Boursault (niveau Supérieur).

Il enseigne depuis 1990 la batterie à école de l’Harmonie Municipale de Provins et actuellement au Conservatoire du Provinois, à l’école de Bray/Seine depuis 1991, à l’école du Montois et de la Bassée depuis 1993 et à l’école du Nogentais depuis 1999.

Il travaille avec de nombreux groupes de différents styles : Variétés, Jazz, Rock, Blues, Country, etc….

Il collabore aussi avec de nombreux artistes (Pat Llaberia Bijou, Norbert krief), (Frederic Guillemet Trust, Face to Face, Patrick Rondat), (Gilles Villeroy, Jean Luc Chapelon, J. Hallyday), (Frédéric Thibault, Grand Orchestre du Splendide), Philippe Hervoüet (Serge Lama), Fredo Westrich (Michel Leeb, Renaud), Eric Leroy (Manu Dibango), Philippe Javelle (Jeanne Mas), etc…

Thierry SPARACINO joue au Sentier des Halles, au Caf’ Conc’, à l’Utopia, au Chien Assis, au Styliss, dans de nombreux festivals et soirées.

Il produit de nombreux concerts et spectacles pour différentes villes et particuliers.

Studio, TV (Nouvelle Star).

Il est également fondateur de la Légende Pop/Rock et de Hit Legend (Festivals, Saisons Culturelles).

Guy DAVIS

chef d’orchestre et professeur de piano, de clavecin et d’orgue

Guy Davis intègre le Royal College of Music de Londres à l’âge de 15 ans dans les classes de piano et hautbois : il est le Hautbois solo de l’Orchestre Symphonique du Junior Department RCM, il obtient un Bachelor Degree en piano. Il continue ses études supérieures en piano, toujours au Royal College of Music, sous la tutelle de John Barstow, Nigel Clayton, Gordon Fergus Thompson où il obtient son Undergraduate Diploma, puis en 2005 son Master de piano avec distinction (spécialité direction d’orchestre). L’année suivante, il étudie avec Carole Presland et remporte la bourse “Junior Fellowship”, il devient l’accompagnateur des classes instrumentales et vocales du Royal College of Music.

Il reçoit, en 2006, le Prix d’Accompagnement au concours de chant Kathleen Ferrier.

Il a par la suite l’opportunité de se produire en soliste dans Rapsodie in Blue de Gershwin lors d’une tournée nationale et d’enregistrer les Oiseaux Exotiques de Messiaen ainsi que le Second Concerto de Bartok pour piano et orchestre d’harmonie.

En 2004, Guy démarre la direction d’orchestre au Royal College of Music (P. Bailey), l’Académie Norvégienne d’Oslo (S. Torp), puis il étudiera avec de Mark Heron. Il participe à différentes masterclasses : Canford Summer School (T. Reinish/ R. Cowieson), Royal Northern College of Music (M. Stringer / J. Schaeffli / N. Pasquet), Conservatorio di Santa Cecilia di Roma (M.O Bruno Apprea), Ecole Normale de Musique de Paris (J.C Casadesus). Il est diplômé en 2013 d’un Licenciate of the Royal School of Music (LRSM) en direction puis il remporte le Trinity Guildhall Prize pour le meilleur arrangement symphonique (Elgar, The wand of youth Suite No1). Il obtient son Diplôme Supérieur de Direction d’Orchestre à l’Ecole Normale de Musique de Paris en 2016, dans la classe de Dominique Rouits.

Guy Davis a dirigé le Central Band de la Royal Air Force, RNCM Sinfonietta, l’orchestre de l’Opéra de Massy et a été deux ans le directeur artistique du Ruislip sinfonia en Angleterre.

 

Il est actuellement en poste en tant que chef de chœur pour le Chœur Accord de Massy. Pendant la saison 2016-2017 Guy est le Chef Assistant à l’Opéra de Massy, il participe aux productions de Tosca, Cosi fan tutte et Aida. En Février 2018, Guy a dirigé au Shangai Art Center, avec l’orchestre français des jeunes talents.

Il est par ailleurs titulaire d’un Diplôme d’Etat et enseigne au Conservatoire de Charenton le Pont, Conservatoire du Provinois et le Conservatoire de Montereau en tant que chef de chant, chef de chœur et professeur de piano.

Zuzana HUTNIKOVA

Professeur de Violon

 

Zuzana Hutnikova est diplômée du conservatoire Supérieur des Arts de la Scène de Bratislava (Slovaquie) avec la meilleure mention de sa promotion.

Parallèlement elle suit un cursus d’enseignement pédagogique ce qui lui permet d’exercer en tant que professeur de violon en Slovaquie, puis en France.

Elle occupe le poste de premier violon au sein de l’Orchestre Symphonique de la radio Slovaque pendant 7 ans.

Membre de l’Opéra National Slovaque, Symphonia Vienna, Ensemble Symphonique de Prague, Nouvel Opéra Fribourg.

Elle joue notamment aux côtés de grands solistes comme Anna Netrebko, Daniel Ottensamer, Nemanja Radulovic, Emmanuel Ceysson.

Actuellement membre permanent de l’Orchestre National Symphonique de République Tchèque et de l’Opéra Orchestre National de Montpellier.

Communauté de communes du Provinois

Rachel OMBREDANE

Professeur de Flûte

C’est à trois ans que Rachel chante ses premières comptines et débute l’éveil musical grâce à la méthode Alexander. A six ans, elle pousse pour la première fois les portes du Conservatoire des Lilas et s’assoit sur les bancs de ses premiers cours de formation musicale. Puis vient le moment du premier choix artistique : Quel instrument sera le sien ? De concerts en spectacles, de récitals en auditions, le choix s’avère plus compliqué que prévu. Au détour d’un couloir de métro, le son de la flûte traversière lui impose une réponse. Cet instrument sera le sien… Commence alors des années d’apprentissage de la flûte traversière. D’abord avec Gilles Grammaize puis Marianne Huard, c’est avec Laurence Stricker que Rachel achève son cursus au Conservatoire municipal du Vésinet. Elle entre ensuite dans la classe de Pascale Feuvrier au CRR de Rueil-Malmaison.
Une fois son bac ES obtenu avec mention, Rachel s’adonne à plein temps à ses études musicales en entrant en cycle spécialisé au CRR de Rueil. Au contact de la pédagogue Pascale Feuvrier, la jeune artiste apprend la rigueur, le goût du travail, l’envie d’apprendre, la pugnacité, la découverte de son identité musicale et artistique.
A 21 ans, désireuse d’étendre ses connaissances, Rachel entame une licence de musicologie à la Sorbonne qu’elle obtiendra avec mention. Au cours de ces trois années, fréquentant d’autres professionnels de la musique, elle s’ouvre à une autre façon d’appréhender l’objet musique. De la simple approche sensible, elle découvre l’analyse scientifique. Pendant ces mêmes années, elle entre dans la classe de flûte traversière de Frédéric Chatoux (soliste de l’orchestre de l’Opéra de Paris). Elle y reste trois ans puis entre au Pôle d’Enseignement Supérieur de Lille dans la classe de Chrystel Delaval. Elle y suit deux cursus : celui du Diplôme National Supérieur Professionnel du Musicien et celui du Diplôme d’Etat de professeur de flûte traversière. Parallèlement à ces cursus, Rachel débute une première année de Master de recherche sous la direction de la musicologue-chercheuse Catherine Rudent, qu’elle obtient mention très bien. Rachel choisit pour cette année de recherche un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : « Place et Rôle des femmes dans la chanson de style cabaret rive gauche, de 1945 à 1959. Exemple et contre-exemple de Juliette Gréco ». Le DNSPM et le DE en poche, Rachel se lance dans différents projets musicaux et pédagogiques. Elle s’occupe de la classe de flûte traversière de l’association de la ville de Paris CRL10-Château Landon, depuis septembre 2014 ainsi que de celle du Conservatoire à Rayonnement Communal (CRC) de Tergnier, depuis septembre 2015. Elle collabore avec différents artistes et groupes de la scène française (L’Aventure, Stéphane Avellaneda, Sébastien Antonioli, etc.) et internationale (The Kayal Groove,…).
Née d’un coup de foudre, la relation qu’entretient Rachel avec la flûte traversière n’a jamais cessé d’être passionnée. Éprise de cet instrument et de sa sensuelle sonorité, elle est avant tout amoureuse de la Musique ; la flûte est le vecteur qu’elle a choisi pour vivre cette dernière. Et c’est dans cette optique que l’interprète a choisi de façonner sa carrière.

Communauté de communes du Provinois

Jean-François TAPELLA

Professeur de saxophone
& Ensemble de Saxs

Originaire du Nord-Pas-de-Calais, Jean-François Tapella, né en 1979, commence la musique à l’âge de onze ans.
Il fait ses débuts à l’Ecole de Musique d’Annay-sous-Lens et poursuit son parcours au sein de la classe de Pierre Grzeskowiak, au Conservatoire National de Région de Douai, jusqu’à son année de Diplôme de Fin d’Etudes.
Intégrant jusqu’à quatre orchestres d’harmonie, il se perfectionne dans la musique d’ensemble.
Après un baccalauréat Sciences et Techniques de Laboratoire, il s’investit comme musicien engagé en 1999 dans l’armée de Terre. Sous-officier durant dix ans, il mettra son apprentissage, son savoir faire et son professionnalisme au service de l’Etat.
Il se produira avec la Musique Régionale d’Ile-de-France sur tout le territoire français, jusqu’en Allemagne, Italie ou Hongrie entre autres.
Passionné par son instrument, le saxophone, il joue dans divers ensembles et associations musicales.
Professeur depuis 2008, il enseigne dans quatre écoles de musique, en Seine-et-Marne et dans l’Yonne.

Géraldine CASEY

Géraldine CASEY

Professeur de
chant lyrique

Passionnée de chant dès l’âge de 3 ans, bercée par la comédie musicale américaine et le jazz, elle aborde l’Art lyrique à 16 ans avec Tania Gedda au Conservatoire Serge Rachmaninov (Paris). Après l’ESCP et Sciences Po Paris, elle obtient les Diplômes supérieurs d’Exécution, de Concertiste et d’Excellence à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans les classes d’Anne-Marie Rodde et de Jean-Philippe Lafont. Boursière de la Fondation Zaleski, soliste recommandée par le Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV), elle remporte plusieurs concours dont l’Excellence de l’UPMCF et celui de Rieumes-Gascogne. Elle se perfectionne auprès de Gundula Janowitz, Leo Nucci, Yvonne Minton, Lorraine Nubar (Julliard School), Jeff Cohen, Nadine Denize, Ludovic Tézier et Regina Werner (Hochshüle fur Musik de Leipzig).

Ses talents de comédienne et sa voix étendue lui procurent les grands rôles de colorature, dans l’opéra (Reine de la nuit dans la Flûte Enchantée de Mozart – son répertoire de prédilection -, Lakmé de Delibes, Gilda dans Rigoletto de Verdi) et l’opérette (Adele dans la Chauve-Souris de J.Strauss, Cunégonde dans Candide de Bernstein et nombre d’Offenbach). On a pu la voir sur France3 dans le rôle de Blondchen de l’Enlèvement au Sérail de Mozart et l’entendre sur France Musique dans les rôles-titre de Dolorès d’André Jolivet et Rita de Donizetti.

Elle se produit aux Théâtres des Champs-Elysées, du Châtelet, aux Opéras de Montpellier, Marseille, Massy, Nantes, Rennes, Reims ainsi que dans de nombreux festivals (Auvers s/Oise, Chartres, Avignon, Santander, Crans Montana, Moscou, St Pétersbourg, Varsovie, Shanghaï, Oran, Beyrouth, Alger) sous la direction de chefs réputés tels Myung Wun Chung, Alain Altinoglu, Paul Agnew, Lionel Bringuier, Claude Schnitzler, Steuart Bedford, Nicolas Chalvin, Vincent Barthe, Michel Piquemal, Jean-Christophe Keck.

Elle enregistre plusieurs disques salués par la critique internationale, dont « ¡España! » en 2019 (reccueil de mélodies espagnoles avec Philippe Barbey-Lallia, piano) et « Mozart Arias » avec l’Orchestre Philarmonique de Constance en Allemagne, courroné du Prix Gabriel Dussurget-Orphée d’Or par l’Académie du disque lyrique (Pierre Bergé).

Régulièrement engagée en oratorio (Bach, Haendel, Haydn, Mozart, Rossini, Mendelssohn, Brahms, Mahler), elle fonde en 2015 le Trio Aloysia associant orgue (Emmanuel Hocdé) et hautbois (Marika Lombardi). Egalement metteur en scène (Carmen, St Matthieu de Bach, Didon et Enée de Purcell, Orphée et Eurydice de Gluck, Orphée aux enfers d’Offenbach), encadrant de nombreuses masterclasses et jurys de chant, elle enseigne l’Art lyrique au Conservatoire Paul Dukas de Paris (12e), au Conservatoire de Provins (77) ainsi qu’à l’Institut de Culture musicale.

Jean-Baptiste VALFRÉ

Professeur de
violoncelle

Après des études de violoncelle moderne au CRR de Lyon (DEM à l’unanimité) dans la classe de Patrick Gabard, Jean-Baptiste Valfré se tourne rapidement vers la musique ancienne.

Il entre alors au CNSM de Lyon dans la classe de Claire Giardelli et obtient en 2010 un Master de violoncelle baroque avec mention Très Bien et félicitations du jury. Lors de son cursus, il a également bénéficié de l’enseignement de David Simpson, François Poly, Jaap Ter Linden, ainsi qu’Anner Bylsma.

Il intègre ensuite la formation proposée par le Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames de Saintes (JOA) et l’Université de Poitiers afin de spécialiser dans l’interprétation des œuvres classiques et romantiques sur instrument d’époque et obtient en 2014 un Master de Recherche et Pratique Orchestrale. Lors de cette formation, il a eu l’occasion de jouer sous la direction de chefs prestigieux tels que Christophe Coin, Guiliano Carmignola, Jean-François Heisser, Philippe Herreweghe…

Il est régulièrement invité à jouer au sein d’ensembles renommés tels que, La Fenice, Le concert de la Loge, La Tempête, Concerto Soave….

Titulaire du DE, il enseigne au Conservatoire du Provinois (77).

Jean-Bernard DESJOUR

Professeur de trombone

Natif de Paris et originaire de Bourgogne, j’étudie le piano au conservatoire municipal de Saint-Michel sur Orge (91). N’ayant pas les doigts pour espérer faire une carrière d’organiste (mon instrument favori au départ), la direction de l’époque me conseille de choisir un 2ème instrument. Les cuivres m’intéressaient beaucoup et ma curiosité aidant, j’étais assez fasciné par le trombone. Après avoir écouté plusieurs concerts (et notamment l’oiseau de feu et un festival Wagner) j’ai opté pour cet instrument.

En 1979, je suis rentré après concours à l’école Nationale de musique de Créteil où j’ai obtenu une médaille d’or à l’unanimité en trombone, musique de chambre (ensemble de cuivres) et une première médaille de FM. Je suis rentré au Conservatoire National Supérieur de Paris en 1982 dans la classe de Gilles Millieres et ai obtenu un 1er prix en 1985.

J’ai ensuite effectué plusieurs remplacements à l’orchestre des concerts Colonne. Enregistré quelques émissions avec Jacques Martin au théâtre de l’Empire. Après 2 tournées au Mexique avec des musiciens de Radio-France, je suis devenu encadrant de l’orchestre symphonique du campus d’Orsay que j’anime encore aujourd’hui.

Je me suis spécialisé dans l’enseignement et depuis 1995, titularisé dans la fonction publique territoriale dans le Conservatoire de La Ville du Bois (91) puis au CRI de Savigny sur Orge (91). Depuis 3 ans, j’enseigne dans le Conservatoire du Provinois et depuis quelques années déjà, je participe en tant qu’encadrant à différents stages pendant les vacances scolaires. Depuis 2019, je suis membre du C.A de l’harmonie de Provins et du Provinois.