Une année d’investissements
Communauté de communes du Provinois

Une année d’investissements

En 2017, la Communauté de communes du Provinois consacrera plus de 7,5 millions d’euros à l’investissement tout en conservant des taux d’imposition inchangés.

La Communauté de communes du Provinois, qui a aujourd’hui 13 ans, devient sans cesse davantage un acteur majeur de l’action publique. Le développement économique et le déploiement numérique sont deux vecteurs essentiels pour le développement du territoire.
Dans le domaine économique, en 2017, la Communauté de communes du Provinois poursuivra les efforts engagés en faveur des entreprises :

  • Des travaux d’aménagement de voirie, d’éclairage et de défense incendie viennent d’être menés afin de permettre l’implantation de la société Erric Pneus à Provins,
  • Des travaux de viabilisation vont être effectués à Poigny sur la zone artisanale de la Grande Prairie,
  • Un fonds de concours a été débloqué pour participer au financement de la défense-incendie de l’entreprise MERSEN à Saint-Loup-de-Naud,
  • La commercialisation des terrains de la zone d’aménagement concerté (ZAC) du Provinois restera une priorité.

En matière d’aménagement numérique, la Communauté de communes du Provinois s’est associée à Seine-et-Marne numérique pour le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble de son territoire. Les travaux ont débuté en 2016 et continueront tout au long de l’année 2017 avec l’objectif  du raccordement des 40 communes de l’intercommunalité Provinoise à la fin de l’année 2019.
La Communauté de communes du Provinois s’est également attachée à lutter contre la désertification médicale. Après la création d’une Maison de santé universitaire à Provins, d’une Maison de santé à Chenoise, 2017 verra l’aménagement d’une annexe de la Maison de santé universitaire à Villiers-Saint-Georges. L’objectif sera, à terme, de créer un maillage sanitaire pertinent dans un contexte où l’accès à la médecine générale devient difficile et ce, en liaison étroite avec le centre hospitalier Léon Binet, acteur essentiel de cette dynamique.
La Communauté de communes du Provinois est également la pierre angulaire du projet de maillage du réseau d’eau porté par le TransprEauvinois regroupant au total 58 communes. A la fin de l’année 2016, les travaux nécessaires à la réalimentation en eau potable des communes de Saint-Brice et de Léchelle sécurisant leur eau en qualité et en quantité ont été effectués afin qu’elles disposent d’un approvisionnement assuré depuis le champ captant de Provins. 2017 sera une année d’études pour préparer la prochaine grande phase de travaux prévus en 2018 et 2019 et pour alimenter un grand nombre de nouvelles communes.
Alors que la décision d’engager les travaux d’électrification sur la ligne SNCF Paris-Provins a été officialisée pour une mise en service prévu pour 2021, la Communauté de communes du Provinois s’est engagée sur la construction d’un Pôle gare pour permettre d’améliorer l’accueil d’un nombre d’usagers en constante augmentation. L’endroit, qui comprendra un accueil touristique et un espace de petite restauration, devrait ouvrir dans les prochaines semaines. A côté, un nouveau parking va être réalisé afin d’accroître d’environ 40 places la capacité de stationnement.
La Communauté de communes du Provinois va construire 3 nouveaux city-stades et un skate-park à Beton-Bazoches, Chenoise et Jouy-le-Châtel. Ainsi, chaque accueil de loisirs communautaire disposera d’un city-stade qui pourra aussi être accessible aux enfants des communes concernées.

Enregistrer